«Tous les moyens sont réunis pour une saison prometteuse»

«C’est bientôt la reprise de la compétition pour la saison 2016-2017. Nous avons commencé les séances d’entrainement le 10 août dernier au Centre national de formation des élites de Chlef et ce, fin de préparer les joueuses au stage bloqué. Les entrainement s étaient progressifs, il fallait que les filles reprennent les efforts physiques après un mois et demi de repos. Le 20 août dernier, nous avons débuté les premières séances entrant dans le cadre du stage à Mostaganem.  Nous sommes installés dans cette villa où, comme vous le constatez, tous les moyens de récupération sont mis à notre disposition. Il y a un calme absolu, il existe plusieurs chambres et 3 niveaux… Une cuisinière prépare les repas selon un menu préétabli… En somme, tout est réuni pour un séjour réussi. Durant ce stage, nous avons axé le travail sur la préparation physique des joueuses qui sont soumises à des entrainements intensifs deux fois par jour. Il faut préparer les joueuses à une longue saison et donc le capital physique est primordial. Bien entendu, en plus des tests d’effort et d’endurance, nous accordons une grande importance à la préparation technique et psychologique.

Pour l’instant, nous avons 14 joueuses qui sont toutes originaires de Chlef et de sa région immédiate (Oued Rhiou), la plupart sont jeunes, cinq d’entre sont des cadettes que nous allons faire jouer durant la saison.

L’objectif est d’améliorer constamment le rendement de l’équipe, nous voulons être meilleurs que l’année dernière, nous voulons évoluer d’un palier… Ce ne sont pas les résultats immédiats qui comptent, notre but est de former une équipe solide, capable de hisser son jeu à un niveau international. De plus, ce sera une équipe formée de jeunes joueuses, toutes originaires de la wilaya de Chlef. Il ne s’agit pas de clanisme ou de régionalisme, mais c’est la politique de nos moyens car nous n’avons pas la possibilité de recruter hors wilaya pour des questions purement financières.

En termes d’effectifs, nous avons de bons éléments dans l’équipe qui ne cessent d’évoluer. Parmi elles, il y a Guimmour Amina et Achour Dellal Maroua qui jouent également en équipe nationale séniore. Nous avons aussi Rabah Mazari Bakhta et M’henni Kawthar qui évoluent en équipe nationale juniore.

Dieu merci, nous ne manquons de rien, l’ambiance est familiale et le staff dirigeant est toujours à nos côtés et à l’écoute de nos doléances… En un mot, tous les moyens sont réuni pour une saison prometteuse».