L’association compte plus de 150 adhérents à Ouled Ben Abdelkader

L’association des handicapés moteurs d’Oued Ben Abdelkader compte plus de 150 adhérents entre handicapés moteurs et mentaux. Selon son président, M. Abdelkader Chihane, lui-même atteint d’une apraxie, une paralysie bucco-faciale, l’association a réussi en un laps de temps très court à ouvrir deux classes dans le cadre du programme d’inclusion scolaire (CLIS) qui a pour mission d’accueillir, de façon différenciée, dans des écoles primaires, des élèves en situation de handicap afin de leur permettre de suivre un cursus scolaire ordinaire. Les deux classes réservées à cette catégorie à Ouled Ben Abdelkader sont ouvertes au niveau de l’école primaire Mohamed Beldjilali, ex-Djenane El Hadj. Les deux classes, faut-il le signaler, sont accessibles aux enfants autistes et handicapés moteurs. Elles sont encadrées par quatre enseignantes spécialisées et une assistante pour les enfants autistes. Toutes les quatre ont affectées à ces deux écoles par la direction de wilaya de l’action sociale (DAS).

Outre les enfants scolarisés, l’association assure une prise en charge totale à une centaine d’handicapés moteurs et mentaux. Pour répondre aux besoins de cette catégorie sociale, le président de l’association, M. Chihane, compte réaliser un centre pédagogique régional pour les personnes aux besoins spécifiques qui peut comprendre cinq communes, à savoir Ouled Ben Abdelkader, Oued Sly, Sendjas, Laraba dans la wilaya de Tissemssilt et Souk El Had dans la wilaya de Relizane. Le centre en question assurera le régime de l’internat pour les personnes habitants en dehors de la commune d’Ouled Ben Abdelkader. Les services de la commune, d’après le même responsable, se sont engagés à mettre à la disposition de l’association un terrain d’une superficie de 400m² à la cité Djilali Bounaama. M. Chihane sollicite les autorités concernées pour le déblocage d’une enveloppe financière pour réaliser le projet. Depuis qu’il s’est mis en tête l’idée de construire ce centre, il ne cesse de frapper à toutes les portes… Et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, il mise beaucoup sur les services de l’État pour réaliser ce rêve. Il se dit satisfait des assurances que lui ont données les autorités.

Les citoyens de la commune d’Ouled Ben Abdelkader louent les efforts de M. Chihane. Beaucoup estiment que son association mérite d’être épaulée par qui de droit car son rôle est des plus importants dans la prise en charge des handicapés de la région.

L’association ne laisse passer aucune occasion nationale pour honorer ses adhérents. La dernière en date remonte au 14 mars dernier où ses enfants scolarisés et leurs enseignantes ont été honorés. De plus, l’association a participé à plusieurs actions de reboisement comme celle effectuée au niveau du collège Tergou et au niveau du siège de la protection civile. Son président a surmonté son handicap pour le bien de ses infortunés compagnons.

Abdelkader Ham