Il est le doyen des praticiens à Ténès

L’œil vif et le pas alerte malgré son vénérable âge (69 ans), le Dr Maâmar Mendil continue encore à exercer sa profession de médecin généraliste assermenté dans son cabinet au centre-ville, et est considéré comme le doyen des médecins à Ténès.

Doyen des praticiens de Ténès, le Dr Maâmar Mendil jouit d’une remarquable réputation et d’une profonde estime au sein de la population de la ville, voire des localités environnantes pour ses qualités tant professionnelles qu’humaines. L’homme est très dévoué à son métier et, de ce fait, il répond toujours présent quand on le sollicite.

Le Dr Maâmar Mendil a suivi de solides études secondaires dans les années soixante au lycée franco-musulman Amara Rachid de Ben Aknoun (Alger). Après l’obtention de son baccalauréat, il s’inscrit comme beaucoup d’autres bacheliers à la faculté de médecine d’Alger en 1968 où il obtint son doctorat en médecine au terme de sept années d’études. Il a passé toute sa carrière professionnelle à Ténès aux côtés d’une poignée de ses confrères dont feu le Dr Cherif (paix à son âme), le Dr Mahieddine et quelques autres médecins non moins prestigieux. Il a intégré le secteur sanitaire public en juillet 1975, à l’hôpital du centre-ville, actuellement baptisé Ahmed Bouras. Il effectua ensuite son service national pour revenir en 1977 au même hôpital où il exerça jusqu’en 1981, date à laquelle il s’est installé entant médecin privé dans le centre-ville, à coté de l’ex-Sonitex.

Une personnalité charismatique

Aujourd’hui, il mérite d’être honoré pour avoir soigné, soulagé et secouru ses patients avec un esprit d’abnégation reconnu par toute la population de Ténès et celle relevant de sa périphérie qui ne pourront jamais oublier son dévouement et professionnalisme.

Outre une curiosité intellectuelle et une culture d’une dimension sans commune mesure, il a un don de persuasion et de fascination quand il prodigue ses conseils aux malades ; très accessible, de sa personne émane une sorte de fascination qu’il exerce sur ses patients, ses voisins  et tous ceux qui le connaissent. Très doué dès son jeune âge, toujours au contact de d’un milieu familial instruit et épanoui, le jeune Mendil ne pouvait qu’emprunter le chemin déjà tracé vers le succès et la reconnaissance. L’homme a été à la bonne source où il s’est abreuvé de nectars jusqu’arriver à se frayer un chemin honorable parmi une trempe d’hommes de classe et de talent.

Personne à Ténès ne peut lui contester son charisme car le Dr Mendil a marqué de son empreinte indélébile toute une génération. Tout au long de son parcours riche et chaleureux, il nous a marqués de son érudition et de sa pédagogie qui continuera longtemps à nous éclairer.

La marche, la lecture et la médecine

Nous lui devrons véritablement une reconnaissance et nous lui portons notre grande estime. Le Dr Mendil est aussi très cultivé ; en plus de la parfaite maitrise de la langue française, il use son temps libre à la connaissance des arts et la pratique quotidienne de la marche et de la balade. S’il jouit de nos jours d’une situation confortable et stable, c’est parce qu’il a passé toute sa vie et sa longue et féconde carrière à soigner et apporter le réconfort, avec son stéthoscope et son tensiomètre, à des milliers de personnes en souffrance.

Le Dr Mendil nous étonnera toujours pour ses traits de caractère, tels que sa grandeur d’âme, sa largesse d’esprit, sa noblesse, sa notoriété, sa réceptivité, son respect et sa reconnaissance envers autrui, accompagnés de son contact facile et communicatif. Nous garderons profondément gravé en nous le souvenir de sa personnalité rayonnante, de sa bonté et de sa notoriété. Il sera notre source d’inspiration pour ce qu’il a accompli durant sa carrière pour laquelle nous devons nous inspirer tant elle est riche en enseignements. Nous te vouons admiration, respect et reconnaissance, cher Docteur, nous qui voyons en ta personne l’éminent praticien, le maitre incontesté pour ta façon magistrale de manier avec dextérité et finesse le plus noble et le plus beau des métiers.

Lahcene Braïkia