Les jeunes de la cité colonel Amirouche Ait Hamouda dans la commune d’Ouled Ben Abdelkader, les sportifs en particulier, sollicitent les autorités locales d’intervenir pour trouver une solution définitive à leur calvaire de tous les jours. Ils se comptent par dizaines, ceux qui se rendent chaque après-midi au matico stade pour se distraire, cependant le seul stade matico dont la construction remonte à une date lointaine, ne suffit pas de contenir toute cette affluence. Ils sont lycéens, collégiens et même universitaires qui viennent de tous les quartiers et des agglomérations voisines pour se donner la réplique dans des rencontres footballistiques en diurne bien sûr, car l’endroit où se trouve le matico, n’est pas en mesure d’abriter des matchs en nocturne. En plus qu’il est trop étroit et en état de dégradationtrès avancé, son terrain est fait en béton, source de tous les dangers. Les jeunes qui nous sont venus, veulent faire entendre leur voix aux autorités locales pour prendre en considération leurs doléances. Ils réclament un matico avec une pelouse synthétique, à l’instar de tous les quartiers ou les agglomérations à travers le territoire de la wilaya. les jeunes de Ziadnia (actuellement cité colonel Amirouche) expriment leur mécontentement de la politique de deux poids deux mesures en faisant allusion à leur pairs du chef-lieu de la commune qui disposent des aires de jeu dignes de nom pour pratiquer le foot. Ceci dit, ils demeurent confiants que leur voix trouvera un bon entendeur.

Abdelkader Ham